Autoportrait à l’horloge comtoise : journal 2015

isbn 979-10-95248-05-7

Nouveau produit

Albert Strickler semble étreindre le Temps toujours plus fort, allant jusqu’à le presser comme de grands tubes de gouache dont il étale les mille et une couleurs sur la palette des jours qui passent…

Plus de détails

20,00 € TTC

Les moyens de paiements
Les moyens de paiements

Fiche technique

Nombre de pages332 pages
Hauteur21 cm
Largeur14,8 cm
Largeur du dos2,7 cm
Poids430 g

Plus d'informations

« Sans partage, le Temps s’est imposé d’emblée comme le personnage principal de ce début d’année et donc des premières pages de ce Journal. Tiendra-t-il la distance ? Aspire-t-il à durer ? » (3 janvier 2015)

Il n’a pas seulement tenu la distance. Il l’a brûlée au galop avant d’enjamber allègrement la frontière de l’An nouveau pour se précipiter à sa propre rencontre au gré de la suite de ses effondrements de domino !

Et l’horloge comtoise, aussi lourde qu’elle soit, n’a pas été une cavalière moins virevoltante que la girouette de Vézelay qui avait donné sa folle mesure au volume du Journal précédent.

Articles associés

Articles du blog en relation

Télécharger

Autoportrait Horloge comtoise

Bon de commande du journal Autoportrait à l’horloge comtoise d'Albert Strickler aux Editions du Tourneciel

Télécharger (296.01k)