Camille BRAUN : la Grande Guerre à coups de crayon

979-10-95248-12-5

Nouveau produit

Ni livre d'histoire. Ni roman.

Mais des témoignages de femmes et d'hommes qui, ont enduré les tourments de l'histoire au siècle dernier. Sur les deux versants des Vosges.

Plus de détails

16,00 € TTC

Les moyens de paiements
Les moyens de paiements

Fiche technique

Type de couvertureCouverture souple à rabats (broché), pelliculage mate
Type de reliureCahiers cousus collée
Nombre de pages80 pages
Hauteur26 cm
Largeur21 cm
Largeur du dos0,7 cm
Poids415 g

Plus d'informations

Et d'abord, les témoignages écrits, peints, dessinés par Camille Braun. Le centenaire de la Grande Guerre offre l'opportunité de saluer l'itinéraire et le talent de cet artiste-décorateur formé à l'École de Nancy.
Son savoir-faire, il le met au service de l'Armée française entre 1914 et 1918. Plus parlants qu’une carte d'état-major, les dessins de guerre, signés Braun, donnent aux gradés, qui arrivent sur le front des Vosges, un panorama détaillé du théâtre des opérations, avec les positions ennemies, les sites stratégiques à (re)conquérir. Dans son paquetage, Camille Braun emporte son matériel photo. Il réalise de remarquables clichés à chacune de ses affectations. Et jour après jour, il complète son carnet de guerre.

Eugénie Braun-Walter, la proscrite d'Alsace

Eugénie, née à Saint-Dié, est la sœur aînée de Camille Braun. Elle épouse l'Alsacien­ Charles Walter. Ce couple, francophile, établi à Barembach, tout à côté de Schirmeck, est inquiété dès les premiers jours de la Grande Guerre. Il est emprisonné à Strasbourg puis exilé dans le nord de l'Allemagne.

Au retour, après l'Armistice du 11 novembre 1918, Eugénie et Charles Walter, ces proscrits d'Alsace, sont accueillis en héros dans leur village de la haute vallée de la Bruche.

Articles du blog en relation